mercredi 1 mars 2017

Sud Serbie

Cela faisait longtemps que je ne vous avais pas écris, l'intensité de mon voyage m’éloigne souvent de la machine. Petit retour en arrière vers le mois d’août 2016 ou je retrouve avec plaisir le « pays-coup de cœur » de cette année : la Serbie et si ma traversé de la Vojvodine (partie nord du pays) avait déjà été très lente ce n'est rien en comparaison des presque trois mois qui m'ont été nécessaire pour parcourir 400 kilomètres dans le sud du pays. L'histoire recommence après la frontière dans la petite ville de Mokra gora village rendu célèbre par Emir kusturica qui y a note-ment créé un festival du cinéma ,,,, quelques cols plus tard et je conclus ma première journée dans le sud de la Serbie dans la maison de Svechko, lui, ses amis et sa famille m'offrent quelques jours mémorable, je poursuis vers le festival de Guca, célébration de la musique serbe. Le climat du mois d'Aout me réserve des surprises et je dois parfois poussé le vélo dans vingt centimètres d'eau, heureusement les invitations ce succèdent et chacune est propices à de nouvelles aventures, la je dors sous le porche d'une mairie, ici dans le salon d'une famille chaleureuse, ou bien encore sur la terrasse d'un restaurant. Et c'est aprés avoir pris le temps de visiter quelques villes (Uzice, Kralevo, Krusevac, Nis…) et alors que j'atteins preque la frontière de la Macédoine je suis de nouveau invité, cette fois pour la plus longue pause jamais faite dans un pays étranger, en tout plus de deux mois dans un même village (récit en fin d'article). Je quitte finalement la Serbie à la fin du mois d'Octobre avec des plans complètement différent. L'hiver approche et les cols turc que je pensai traverser en automne sont maintenant fermés et c'est encore grâce à mes amis Serbes que la situation s'arrange, il me proposent de garder mon vélo pour rentrer en France pour les fêtes de Noël et de revenir a la fin de la saison avec des températures plus clémentes, Rendez vous à la fin du mois de Novembre dans ce village, d'ici la je roulerai en Macédoine et en Grèce ; Aller et retour...



La Carte 



 Les Photos :


 






 



 
Vladicin Han. Serbie

Il est de ces endroits particuliers qui marque, Vladicin Han en fait parti, une simple invitation à un café tardif, alors que je me dirigeais vers un carré de pelouse pour poser ma tente, et tout change. Deux mois et deux semaines dans la maison de Dejan, avec lui je rencontre tout les jours de nouvelles têtes et d'aventures en fêtes improbable ce forge une amitié certaine. Il me fait découvrir les trésors de sa région, montagnes, lac d'altitude, m'invite au mariage d'un ami, me fait goûter les plats traditionnels Serbe, chaque jours est propice à quelques gorgés de rackia que nous partageons avec le reste de la bande, Milan, Veja, Peja, Stephan, Sashka, Bucky et les autres...
Intensité incroyable
Merci les amis...


















1 commentaire:

Dubai

Une escale particulière J'arrive à Dubai après douze heures de bateau depuis l'Iran, je passe la douane sans problème, nouveau...