lundi 16 mai 2016

La France d'Ouest en Est



Quelques coups de pédales et çà y est … c’est reparti. Les réflexes reviennent, les regards des gens aussi. Il me faut réapprendre a Vivre le voyage et à ne pas me laisser distraire par de petites contrariétés inutiles, réapprendre la simplicité et sa liberté. Rester humble, calme et déterminé.

C’est le 21 mars que je quitte ma ville de quimper en direction de l’Est après 3 semaines d’entrainement dans le Finistère, prétexte a une tournée d’au revoir très appréciable. Je commence ma route en longeant l’atlantique au sud de la Bretagne. Arrivé dans les pays de la Loire, je décide de reprendre la route que j’avais prise pour rentrer cher moi dans ma dernière traversée de la France. Je prends plaisir à redécouvrir les petits villages de campagne, à m’arrêter dans les mêmes bistrots et je finis logiquement par dormir parfois aux mêmes endroits que la fois précédente. 

La période est plus propice aux rencontres, ici je suis invité à déjeuner,  la on m’offre le pain, je passe aussi plusieurs nuits chez l’habitant… voyage heureux. Je termine ma traversé de la France la ou elle a commencé : Strasbourg, ici je suis attendu par des amis de longues date (croises en Croatie en 2013) chez qui je m’arrête quelques temps, une pause appréciable après déjà  1200 km de vélo. En résumé, encore un voyage formidable, riche en rencontres, en bonheurs et en soleil… joli départ.

 la carte :




 Les paysages :









 

Les routes :






Le vélo :




 Soutient au collectif Vélorution Strasbourg,

Le premier d’une longue liste, ainsi comme promis à mon unique sponsor le C.R.A.D.E (Centre de Recherche su l’Avenir des Déplacements Écologique, atelier de recyclage et d’aide à la réparation de vélo,  associatif et participatif, fer de lance du sevrage automobile) de Concarneau, je distribue au compte goutte les fonds qu’il m’a octroyé dans des actions en faveur du vélo et du déplacement doux,

Aujourd’hui donc : Le Collectif Vélorution Strasbourg, un groupe d’une petite dizaine de personnes convaincues et militantes qui organisent chaque dernier samedi du mois une velorution (masse critique de cyclistes) dans les rues de Strasbourg, le collectif organise aussi des ateliers vélo  en plein air.
 Le montant du don est de 50 euros, il sera principalement investit dans de l’affichage ainsi que dans des pièces destinées a la création d’un générateur électrique a pédales

Photos d'un atelier en plein air :







Le collectif

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Dubai

Une escale particulière J'arrive à Dubai après douze heures de bateau depuis l'Iran, je passe la douane sans problème, nouveau...